28/01-12/02 : Touristes un jour, touristes toujours

 

La saison des mangues terminée, à nous les vacances ! Notre destination finale est Perth, nous allons donc profiter des merveilles de la côte du WA lors de notre descente vers le sud. Nous connaissons déjà, mais ça nous dérange aucunement de refaire ce bout de route 1an et demi après, nous avions beaucoup aimé !

Premier constat en quittant Carnarvon et sa toute relative fraîcheur de 44° : franchement, il n’y a pas à tortiller, le bush, c’est beau… Ok, c’est austère, c’est dur, mais c’est beau ! Et quand le bush rencontre la mer, c’est assez hallucinant…

 

 

Notre première halte sera pour Monkey Mia, réserve de Shark Bay, où nous avions rencontré nos premiers dauphins australiens (et notre 1ère sting ray aussi)… Les dauphins, moi j’adore, alors pourquoi se priver ? Comme tous les matins, les dauphins arrivent du large et se rapprochent au plus près de la plage de Monkey Mia. Les rangers en charge du programme d’observation des dauphins nous les présentent (hé oui, les habitués ont leur petits noms) ainsi que leur mode de vie, leurs caractéristiques… Certains acceptent le poisson de la main de l’homme, les bénévoles du programme choisissent donc quelques volontaires chanceux pour les nourrir… C’est là que je ne crois pas à ma chance, la nana me fait un coucou. Moi ? MOI ???? Moiiiiiiiiiiiiii! Je ne crois pas à ma chance ! C’est comme ça que je me suis approchée tout tout près, impossible à décrire, c’était juste incroyable ! Tout beau et tout grand (presque 2 mètres), MON dauphin (et oui je m’enflamme !) s’appelle Puck, c’est une femelle de 32 ans 🙂

     

 

La journée commence bien… On marche au bout de la plage, là-bas où il n’y a personne, comme ça on peut s’adonner à notre habitude d’avoir notre plage à nous tous seuls (autant dire que le retour sur les plages méditerranéennes sera dur !). Barbotant au bord de l’eau, nous ne les voyons pas arriver, c’est leur respiration qui nous avertit : les dauphins sont là ! 5 d’entre eux font leur vie, là, à quelques mètres de nous ! Deux sont plus curieux et s’approchent si près qu’ils pourraient nous toucher (il y en a quand même un qui a failli embrasser le genou de Doud). C’est comme ça que nous avons passé un quart d’heure avec à barboter avec les dauphins… Incroyable ! C’était quand même juste super émouvant… en plein milieu de la nature, les dauphins rien que pour nous. Faut croire qu’ils se disaient la même chose (« ouah en pleine nature, Doud et Anaïs rien que pour nous ! »), car 2 d’entre eux sont revenus une fois que Doudou était partit nager… une chance incroyable, hallucinante, un coup de la Fée Carabosse pour sûr ! Toute seule sur la plage, des coquillages en veux-tu en voilà, une mer délicieuse, de la terre rouge à l’horizon, moi et les dauphins (autant vous dire que ces moments étaient tellement magiques que l’on n’a pas pensé une seule fois à attraper l’appareil photo… mais en même temps, de n’avoir ces souvenirs que dans nos têtes les rend encore plus magiques… on n’aurait pas rêvé quand même ??? ). En repartant de la plage, nous voyons quelque chose de gros nager en longeant la plage … un autre dauphin ??? Arrivé à notre hauteur, on constate que c’est … un requin… Ah ok… là par contre, ça ne m’aurait pas trop plu que l’on se rencontre un peu plus tôt quand je barbotais toute seule…Timing impeccable en fin de compte !

 

Revenus au camping, nous retrouvons 4 émeus qui essaient de piquer de la bouffe dans notre van. Pas gênés les gars, que l’on soit là ou pas, ils n’arrivent pas à s’empêcher de tendre leur grand cou dans notre coffre… Ceux-ci étant bien plus petits que la maman émeu qui nous avait « attaqués » (n’ayons pas peur des mots !) au Flinders Range NP l’année dernière, on se permet de les chasser en levant les bras (pour leur donner l’impression d’être plus grands qu’en réalité). Bon, c’est pas l’émeu qui a dû inventer le mur mitoyen : il leur a fallut une vingtaine de fois pour qu’ils comprennent le message…

 

 

Tout ça pour dire, qu’en faisant le plein de soleil et de souvenirs animaliers, Monkey Mia vous met vraiment la tête en vacances ! 🙂

 

A.

 

   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *