01-06/07 : La grande traversée

Après avoir traversé l’Australie du nord au sud (Katherine – Adélaïde) fin 2011, à nous la grande traversée de l’est à l’ouest (Cairns – Broome) ! Une route toujours droite à 1 ou 2 voies (lorsqu’il y en a qu’une, rabattage toute sur le côté lorsque l’on croise une autre voiture ou mieux, un camion !), des termitières en veux-tu en voilà, des vaches au bord des routes, des wallabies et des kangourous qui traversent inopinément, des conducteurs qui te saluent quand tu les croises… pas de doute, nous revoilà dans l’outback !

Mais pourquoi les routes sont-elles si droites ???

Assurément, c’est un moyen permettant de profiter du paysage, et de se concentrer sur les abords des routes (c’est qu’on n’a pas trop envie de se « payer » un kangourou ou une vache !) plutôt que sur la route et le traffic !
Traffic, que l’on a d’ailleurs trouvé plutôt « dense » ! T’imagine, toi, croiser une voiture toutes les 5 ou 10 minutes ???? L’année dernière, on roulait parfois des heures sans croiser personne… Hé oui, c’est que l’on est actuellement pendant la saison « haute » (comprendre saison sèche, températures inférieures à 35°, air non humide et pas de mouches !).

Aaaaah, on a aussi adoré retrouver la conduite dans l’outback : traverser des étendues immenses, voir se succéder les paysages, saluer et recevoir le salut des conducteurs de l’outback, échangés entre 4×4, caravans, camping-cars et vans (si t’as une voiture… dans l’cul Lulu !)… Alors pourquoi on adore ce salut, furtif signe de tête, doigt levé, coucou de la main ou grands signes ? 🙂 Parce qu’étrangers et sans adresse, on est pourtant reconnus comme faisant partie du « club ». Parce qu’entre inconnus, pourtant on se reconnaît : voyageurs de la terre australienne ! Parce que perdus dans ces immenses étendus, on n’est pourtant pas seul : solidaires, on peut compter sur une entraide mutuelle ! Aaaaah, si ça c’est pas cooool!

Bref, après 6 jours de route parmi 3 états (et autant de fuseaux horaires –Queensland, Northern Territory et Western Australia), un quarantine checkpoint traversé à la frontière NT/WA (inspection en règle, même dans notre sac de fringues, qui sait si on y cachait pas 2 patates et 1 oignon ?!), des grosses températures retrouvées (mais 1 seule douche !), nous voici aux portes du Kimberley… 🙂 Région très isolée, c’est une des parties du monde où la nature est encore la plus sauvage et la plus préservée. Inaccessible durant la Wet, nous n’avions donc pas pu accéder à cette terre promise lors de notre passage dans la région en novembre dernier… nous nous étions promis de revenir…. (« un jour, oui un jour, tu seras mienne »). Nous revoilà ! Et on a les crocs du Kimberley 🙂 …

A.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *