07-10/07 : « Into the Wild ! »

Ca y’est, nous y voilà, dans la très sauvage région du Kimberley… ! 420 000km2 (c’est plus grand que l’Allemagne quand même hein !!!) de bush avec une route principale, non goudronnée et fermée pendant la saison humide, la fameuse Gibb River Road ! Cette piste cahoteuse traverse un véritable océan de poussière, des espaces immenses et un relief spectaculaire !!! Entre les gorges pittoresques, les rivières à franchir et la « wild life », on a été servi !!!
Comme si on n’avait pas eu assez de poussière au Cape York…eh bah là, on en a encore plus bouffé, mais quelle aventure…

C’est parti pour 700 km de piste avec Jack qui ne cesse de nous surprendre jour après jour (décidemment ce van est une merveille) ; cette aventure dans l’outback, elle a donc commencé comme ça :

Il faut dire qu’après seulement une cinquantaine de km, traverser cette rivière, on s’est dit : « si elles sont toutes comme ça, on va avoir des sueurs froides ! ».
Mais Jack a résisté à tout : les trous, les bosses, le sable, les rivières….vraiment tout ! Mais la poussière et bien on ne peut rien y faire ! Et comme il fait 35C° dès 9h00 du mat et qu’on n’a pas la clim et bien on ouvre les fenêtres…et même si il n’y a pas beaucoup de passage, la moindre voiture…euh pardon 4×4, soulève une véritable tornade de poussière !!!

La Gibb River Road, c’est donc ça :

Et que dire des paysages et de notre quotidien : rouler, s’arrêter pour admirer des points de vues spectaculaires, se baigner dans une crique (fermée sans crocodiles), reprendre la route, s’arrêter de nouveau pour une balade dans le bush, s’installer au bord d’une creek pour la nuit (pas trop près de l’eau tout de même, on n’oublie pas qu’il y a des crocodiles partout), dîner au feu de bois sous un ciel étoilé comme jamais on n’en avait vu avant, se réveiller à la fraiche au petit matin (20C° dès 6h) et griller ses tartines au feu…merveilleux !!!

Et cette wild life alors, elle est où ??? Je veux voir des crocos !!! Déçu d’en avoir vu qu’un seul au Cape York, là encore on a été servi et même si ce ne sont que des petits crocodiles d’eau douce, les « petits » comme ils disent peuvent tout de même faire jusqu’à 3 mètres de long !!! Oh la sale bête !!!
Et c’est au Windjana National Park pendant une balade dans les gorges qu’on a pu en apercevoir, en voir et en approcher de très très près !!! Je vous dirais GÉNIAL quand Anaïs vous dira plutôt « COMPLÈTEMENT MALADE » !
C’est vrai qu’ils n’ont pas l’air commodes, même à lézarder le long de la rivière, on s’approche pour prendre THE PHOTO mais pas trop quand même et surtout, on garde un œil sur la bête…Même si ils n’attaquent pas (forcément) l’homme, on ne sait jamais !

En voici quelques clichés…

On en oublierait presque le paysage, magnifique également…

Une expérience fabuleuse dans le véritable « Outback »… C’est ça l’Australie et on a grave kiffé comme ils disent les jeunes 🙂 !!!

S.

2 commentaires
  1. seb&chlo says:

    splendide!!!

  2. Hugo says:

    Trop cool les photos ! (Ma sœur je dois la sauver si y’a une mini bébé-araignée qui marche dans sa chambre mais si j’ai le dos tourné elle ira tapper la bise aux crocos de 3 mètres de long 😉 )
    Gros bisous et à tres bientot =) !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *