26/06 : Another van bites the dust!

C’est parti pour le bout du bout du nord de l’Australie, la pointe sauvage du Cape York, terre des crocodiles, des serpents, des forêts tropicales et… de la poussière !!!
On le sait, cette partie du pays n’est accessible qu’en 4×4 car les routes ne sont pas goudronnées et certaines sont coupées par des rivières à traverser ! Certes c’est la saison sèche, toutes les pistes sont ouvertes et les cours d’eau très bas, mais quand même hein, on s’apprête à avaler environ 1 000 kms de piste en quelques jours…

Et bien le moins qu’on puisse dire c’est que Jack c’est du béton !!! 1 070 kms de piste exactement, des dizaines de rivières traversées, quelques frayeurs avec un peu plus d’eau qu’on le pensait tout de même mais au final, une expérience unique… très très poussiéreuse !

Bah oui parce que jack a beau être en super forme et étanche, on s’est aperçu qu’il avait quelques trous, minuscules oui mais trous quand même et la poussière, elle n’a pas besoin d’une ouverture béante pour s’infiltrer ! Mais on s’en fou, Jack est dégueulasse dedans (donc nous aussi) et dehors mais il tient le coup, que dis-je, il assure grave !!!
D’ailleurs, des vans, on n’en a pas vu du tout pendant notre séjour au Cape York ! Là-bas, c’était plutôt du gros 4×4 avec snorkel, remorque surélevée, tout l’attirail pour faire de la « dirt road » comme il l’appelle ici !
Une expérience fabuleuse « into the wild » !

S.

Un commentaire
  1. Les trévoltiens says:

    Vous pouvez maintenant lui accrocher 1 médaille 😉
    Bravo Jack t’es le meilleur et merci de nous avoir ramené bien entiers nos enfants!
    Pour l’occas Bravo aussi aux chauffeurs! C’est sur vous risquez de vous ennuyer dur sur l’a6 a votre retour.
    Gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *